Recherche

Articles Récents

Liens

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 12:20

Bernard Blier (Raoul Volfoni) dans Les Tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner

 

 

A Pascal  R., il comprendra

 

"Mais y connaît pas Raoul ce mec ! Y va avoir un réveil pénible, j'ai voulu être diplomate à cause de vous tous, éviter que le sang coule. Mais maintenant c'est fini, je vais le travailler en férocité, le faire marcher à coup de lattes, à ma pogne je veux le voir ! Et je vous promets qu'il demandera pardon et au garde-à-vous !".

 

"Bougez pas ! Les mains sur la table. Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours".

 

"Non mais t'as vu ça ? En pleine paix ? Il chante et puis crac, un bourre-pif ! Il est complètement fou ce mec. Mais les dingues, je les soigne. Je vais lui faire une ordonnance et une sévère... Je vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux quatre coin de Paris qu'on va le retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi, quand on m'en fait trop j'correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile !".

 

"Alors, y dort le gros con ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris ça dans la gueule ! Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban ! Je vais le renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des prétentieux".

 

"Dis donc, elle est maquée à un jaloux ta nièce ? J'faisais un brin de causette, le genre réservé, tu m'connais : mousse et pampre, voilà tout d'un coup qu'un petit cave est venu me chercher, les gros mots et tout !".

 

 

En parler aux jeunes. C'est aussi utile qu'un bac pour réussir dans la vie ; ça protège un peu de la connerie, pas totalement. Faut pas rêver non plus. A vot' bon coeur !

 

of

 

Deux dernières pour la route. Un chauffeur de taxi à Lino Ventura (Monsieur Fernand) : "Les ruptures, les retrouvailles. Les fluctuations de la fesse".

 

"Les cons ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît".

Monsieur Fernand 

 

 

Lino ventura, Francis Blanche, Robert Dalban, Bernard Blier et Jean Lefebvre. 

Partager cet article

O.facquet - dans pickachu
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog